Une œuvre éphémère des femmes au centre-ville

La rue des Femmes vous présente un projet artistique de nos participantes, de concert avec l’Arrondissement de Ville-Marie. Un sublime mandala, créé par les femmes, a été disposé au Parc Victor-Morin, au croisement des rues Bonsecours et St-Antoine Est.

Nous vous invitons à partir avec « un bout » de cette œuvre, qui symbolise la résilience des femmes et leur capacité à transformer le chaos en une beauté rayonnante. Observez-la et prenez-en soin!
Un grand merci! ❤

« Aujourd’hui, nous célébrons non seulement la réalisation d’un magnifique mandala avec les
femmes de La rue des Femmes, mais aussi un voyage de transformation, où le chaos se
métamorphose en une harmonie avec l’ensemble du monde. Ce mandala représente bien plus que de simples éléments artistiques disposés avec soin. Il incarne le cheminement intérieur et extérieur que ces femmes ont entrepris, transcendant les épreuves et les difficultés pour trouver leur propre équilibre et leur propre voix. Il symbolise leur résilience et leur capacité à transformer le chaos en une beauté rayonnante. Ce parallèle entre l’art éphémère du mandala et l’itinérance nous invite à réfléchir sur la
fragilité de la condition humaine, sur les histoires souvent invisibles qui se déroulent dans nos
rues. Il nous rappelle l’importance d’apprécier chaque instant et chaque expérience, tout en
manifestant notre solidarité et notre soutien envers celles qui traversent des périodes difficiles.
En nous connectant à travers ce mandala, nous reconnaissons que chacune de nous porte en elle
une part de ce chaos et une part de cette harmonie. Nous sommes toutes façonnées par nos
expériences, nos défis et nos triomphes. Aujourd’hui, nous faisons le choix de nous unir, de nous soutenir mutuellement et de trouver une harmonie collective. »

En participant à cette expérience, en choisissant un élément du mandala pour l’emporter avec
vous, vous vous appropriez cette transformation. Vous reconnaissez que nous sommes toutes
liées, que nos histoires s’entrelacent et que notre compassion et notre solidarité peuvent créer
un monde plus harmonieux. Poursuivons cette démarche de soutien et de compréhension envers les femmes en état d’itinérance, envers celles qui sont marginalisées et envers notre communauté dans son ensemble. Merci infiniment pour votre engagement et votre contribution à cette magnifique aventure de transformation.

Marie, intervenante et Marie-Sara, stagiaire.