La rue des Femmes : histoire d’une vie

Binta Diallo
Santé relationnelle Témoignages

Je travaille à La rue des Femmes depuis près de vingt ans.
Depuis que j’ai conscience de mon existence, la souffrance des femmes m’a toujours interpellée. Mon envie d’aider les femmes remonte à l’Afrique, il y a longtemps déjà. Je me souviens quand je voyais une femme victime de violence conjugale ou familiale, j’étais choquée. J’ai subi personnellement la souffrance à l’enfance et à l’âge adulte.

C’est à l’issue d’un projet inter-génération (Formation en relation d’aide), que j’ai connu La rue des Femmes. Elle était située sur l’avenue du Parc. En y mettant le pied le premier jour, je me suis sentie dans un milieu accueillant et exceptionnel. J’y suis restée jusqu’à l’ouverture de la Maison Olga en 2002.

J’ai commencé l’intervention auprès des femmes qui m’ont appris beaucoup de choses. À être authentique. Elles m’ont donné la permission d’être auprès d’elles dans les moments difficiles, de joie et de
partage. J’ai fait beaucoup de travail sur moi. J’ai beaucoup cheminé auprès de ces femmes. Léonie m’a énormément accompagnée dans mes démarches thérapeutiques. La rue des Femmes n’est plus juste un milieu de travail pour moi, c’est aussi une deuxième famille. C’est une école où j’apprends chaque jour qui passe. La reconnaissance de ces femmes me nourrit. Me donne le
courage de continuer mon travail. À défendre cette belle cause. Celle de les aider à retrouver leur santé relationnelle.

Toutes ces femmes que je rencontre, semaine après semaine, année après année, depuis maintenant seize ans, qui n’ont pas eu la chance d’être issues de milieux offrant des facteurs de protection. Ou, celles que la vie poussa à emprunter un parcours difficile. Qui sont objets de rejet, de violence et d’exclusion.

Sans jugement, je les accepte. Je les respecte. Je fais de l’écoute active avec elles. Je travaille avec mon senti. Je ne prends rien de personnel. Mon objectif est de mieux les aider à se reconstruire dans la paix et dans la quiétude. Je vis dans le moment présent avec elles. Ici et maintenant. Elles m’aident à travailler sur moi-même, tel un miroir. La rue des Femmes est un milieu qui me permet d’ouvrir les horizons pour être en relation avec moi-même d’une part, d’autre part à être en relation avec les autres. C’est là, la vision de la santé relationnelle. Les participantes et les intervenantes forment une communauté basée sur l’inclusion, où les femmes se sentent accueillies, aimées, écoutées et valorisées. La rue des Femmes m’a donné l’opportunité de côtoyer et d’aider les femmes marginalisées. C’est un grand privilège d’y travailler.

Binta Diallo
Responsable du centre de jour de la Maison Olga

$alt

Autour de la table : de l’amour pour les Fêtes - Chronique de Alexandra Diaz pour le Journal de Montréal

24 Nov 2023
$alt

Briller ensemble

21 Nov 2023
$alt

Visite guidée au Musée des beaux-arts de Montréal pour des participantes de La rue des Femmes

31 Août 2023
$alt

Ici et maintenant

27 Juil 2023