Alexandra Diaz, fière ambassadrice de La rue des Femmes

C’est avec joie et beaucoup de reconnaissance que La rue des Femmes apprenait il y a quelques mois que la talentueuse – et fort sympathique – animatrice Alexandra Diaz avait choisi La rue des Femmes comme cause à soutenir dans le cadre de la campagne diversité de Reitmans.

Vous pouvez d’ailleurs découvrir le live d’Elle Québec, « La diversité est la fibre du Canada », que notre ambassadrice a animé sur Instagram!

Pour en apprendre un peu plus sur cette campagne sous le thème de la diversité – thème cher à La rue des Femmes – et du lien précieux qui uni Alexandra et LrdF depuis quelques années déjà (Alexandra a déjà été bénévole chez nous), nous avons interrogé la principale intéressée. Voici les propos que nous avons recueillis.

LrdF : Comment avez-vous connu La rue des Femmes?

AD : C’est ma maman qui m’en avait parlé. Elle a toujours donné beaucoup, beaucoup de son temps pour des organismes qui aident les femmes. Je me rappelle l’avoir vue s’impliquer tout au long de mon primaire et de mon secondaire. Je l’ai souvent accompagnée pour mettre l’épaule à la roue. Je suis demeurée sensible à toutes les causes qui soutiennent les femmes. Le parcours des femmes de ma famille en est un extraordinaire, mais jamais facile. C’est la vision dans laquelle j’évolue. La vie est belle, mais pas facile. Essayons de l’adoucir.

LrdF : Qu’est-ce qui vous touche dans La rue des Femmes?

AD : Tout de cet organisme me touche. Sa fondatrice, Léonie, une femme d’une bonté rare et d’une gentillesse qui marque. Je trouve qu’elle est une leçon de vie à elle seule. Puis, ces femmes que j’ai vu entrer dans la maison [Olga], je ne les ai jamais oubliées. La vie peut basculer pour n’importe qui. On ne peut jurer de rien. Certaines ont des baluchons plus remplis de souffrances. On en a toutes. Je veux tendre la main.

LrdF : Pourquoi avoir choisi de devenir ambassadrice pour La rue des Femmes avec cette Campagne de Reitmans?

AD : La démarche de Reitmans est sincère. J’y crois. J’ai voulu que la visibilité et la force de frappe d’une grande entreprise comme Reitmans servent à La rue des Femmes. Chaque geste compte.

LrdF : Avez-vous été impliquée directement dans le design de vos articles?

AD : Oui, et je me pince encore d’avoir eu cette chance! On a fait ça main dans la main avec l’équipe de création et j’ai approuvé le tout du début à la fin. Mon chandail représente les tissages des femmes autochtones chiliennes, les Mapuches. Je suis née au Chili et mes origines sont présentes dans l’éducation de mes enfants chaque jour. On voit en toile de fond des montagnes qui représentent les Rocheuses et la Cordillères des Andes. C’est le lien entre mon pays d’adoption et mon pays de naissance. Ainsi que la nature où j’ai besoin de courir tous les jours pour préserver l’harmonie dans ma tête et mon corps.

LrdF : D’un point de vue plus personnel, quels sont vos projets pour 2021-2022?

AD : Je fais mille choses en même temps! Ce que je souhaite par-dessus tout, c’est de continuer d’avoir la chance de faire des choses qui me font vibrer. Avoir le choix, c’est inestimable. Et il y a tant de choses qui font vibrer l’hyperactive festive que je suis! J’essaie que ça rejaillisse de façon positive sur les gens que j’aime. Que des petits bonheurs, svp!


Pour vous procurer le T-shirt ou le foulard imaginés par Alexandra Diaz, rendez-vous dans un magasin Reitmans ou commandez-le en ligne: https://www.reitmans.com/fr/collection-diversite

Pour chaque article vendu, 2 $ seront remis par Reitmans à LrdF.

Cet été, portez fièrement les couleurs de la diversité et de La rue des Femmes!

Prenez une photo de vous portant ce joli chandail ou foulard et, comme Isabelle, faites-nous parvenir votre cliché à : info@laruedesfemmes.org

Ou publiez-la sur vos réseaux sociaux avec les mots-clic #LaruedesFemmes #plusquuntoit #guerirlitinérance